Les matins en pleurs ont retrouvé les matins bonheur

Publié le par Mayan

Ce soir c'est les vacances enfin pour mon fils pas pour moi. Je vous l'accorde, je suis en congé parental mais je peux vous l'assurer ça ne ressemble pas à des vacances. Et je dois avouer que même s'il n'y va pour commencer que 3h par jour et bien ça me soulage drôlement et je peux ainsi me consacrer un peu plus à son petit frère. 

Il a donc pris le chemin de l'école ce 5 septembre.

mois et 13 jours qu'il a débuté sa scolarité soit 43 jours calendaires.

Mais seulement 25 jours de présence scolaire car ici pas de nouveau rythme scolaire du moins pour le moment.

25 jours au lieu de 26 car monsieur affiche déjà à son compteur 1 journée d'absence maladie. 

Les premiers frimas ont eu raison de son oreille. 

Je ne vous cache pas que les débuts ont été difficiles. Pourtant j'étais confiante, Chez la nounou la séparation était facile. Il n'y avait donc pas de raison qu'il en soit autrement. 

Mais là, sur ces 25 jours l'on peut compter sur les doigts d'une main les matins sans pleurs. C'est facile ils sont aux nombres de 4. 4 minuscules petits matins où monsieur a bien voulu nous dire aurevoir sans pleurer, sans s'accrocher à moi pour me faire un énième câlin. Ils sont enfin apparus cette semaine. Pendant ces 5 semaines, je me suis également remise en questions. 

 

Avait-on bien fait de le mettre si tôt à l'école ?

Certes il a 3 ans mais tous les enfants ont leur rythme.

 

Etait-il peut-être envieux de son frère qui repartait avec moi ?

 

 Je commençais vraiment à désespérer de le voir dans cet état tous les matins. J'essayais de ne pas lui montrer mon désarroi face à tant de larmes. On a tout tenté  même le chantage avec une récompense à la clé ( oui j'avoue j'ai un peu honte ) mais rien n'y a fait. Pourtant au fil des jours, il nous disait s'être bien amusé mais les pleurs ne cessaient pas.

 

Mais le temps a fait son oeuvre et maintenant fini les "malaises" et les "sourires forcés" devant la porte de la classe, il me dit aurevoir sereinement et en souriant.

NB : J'espère juste que les vacances ne remettront pas en cause tout ça.

Publié dans Ma vie de Parents

Commenter cet article

cycybd 25/10/2013 08:49

on peut se poser des questions!
moi meme je suis rentrée a l'école a 2 et 4 mois, et pourtant je préfère ne pas mettre ma fille a l école avant ses 3 ans!
elle parle très très bien, elle est très en avance mais ça reste un bébé!!!! elle se débrouille plutot bien mais la propreté c'est pas encore ça, et j'aurai pas voulu lui mettre la pression juste pour aller a l école. étape par étape c'est déjà bien, sachant qu'ils vont passer plus d'une dizaine d'année a l école.