Futures mamans, préparez-vous !!!

Publié le par Mayan

Lorsqu'on s'apprête à devenir maman, on ne souhaite que le meilleur pour son enfant. On se projette tout naturellement avec lui. A ce stade là, on idéalise la situation à venir, et on est à milles lieux de s'imaginer les situations, les remarques auxquelles on va être confronté. On a raison de procéder ainsi. Pourquoi penser qu'il en serait autrement, il n'y a pas de raison. Un enfant, c'est du bonheur à l'état brut. Et le reste, on fera avec. Mais pour savourer amplement notre bonheur d'être parents, il faudra se préparer physiquement et mentalement.

Loin de moi l'idée de vous donner des conseils sur " le comment faire avec votre enfant ", je ne le supporte pas moi même. D'autant plus quand cela concerne la chair de ma chair. Ce sont nos choix, nos erreurs, nos bonheurs. Ils n'appartiennent qu'à nous.

Par contre, j'aurais aimé être informée de certains aspects de la maternité. Quelques vérités présentes sur la haute sphère des mamans.

Je suis persuadée que si l'on m'en avait informé pendant ma grossesse, cela m'aurait évité plus tard bien des tracas et des remises en questions. Certaines situations qui peuvent nous déstabiliser, nous jeunes mamans à fleur de peau. Nous devons les connaître pour essayer de relativiser un  peu le moment venu.

Dès le départ, il se peut que vous ne ressentiez rien pour votre enfant ou du moins pas la fusion dont tout le monde parle.

L'instinct maternel n'est pas forcément inné. Ne vous inquiétez pas. Vous apprendrez à aimer votre enfant au fur et à mesure des jours.

 

Sachez qu'à vos yeux, votre enfant sera le plus beau, le plus fort, en toute objectivité biensûr et vous aurez raison mais vu que toutes les mamans pensent ça de leur progéniture, vous risquez de rentrer " en guerre " souvent.

Votre enfant face aux leurs aura toujours une longueur de retard sur son évolution, sa taille et même sur le nombre de dents. Et si pour peu qu'il ait une longueur d'avance, on ne vous le fera jamais remarquer. Chaque enfant va à son rythme, le fait qu'il ai déjà 3 dents à 6 mois, ne veut pas dire qu'il les aura toutes avant un enfant qui a eu sa première dent à 10 mois. Un enfant qui marche à 10 mois, ne parlera pas forcément avant un enfant qui s'est lancé seulement à 16 mois. Laissez-les tranquilles, nos graines de champions ne sont pas en compétition car aucuns ne courent dans la même catégorie.

 

Cet état, vous fera sans doute vous poser un milliard de questions, c'est tout à fait normal et c'est ainsi que vous recevrez en retour un milliard de conseils même sans les avoir demandé. Au départ, cela risque de vous énerver. Vous ruminerez dans votre coin, et puis vous relativiserez car tous ces conseils, il y a en prendre et à jetter. Dîtes oui et faites ce que bon vous semble. Il n'y a que les parents qui sont aptes à savoir ce qui est le meilleur pour leurs enfants. 

 

Des erreurs vous allez en faire. Vous risquez d'être par moment dépassé. C'est aussi une réalité chez nous les mamans. Les mères parfaites n'existent pas. C'est comme le Père Noël. Il nous fait rêver, on aime croire à son existance mais c'est un mythe.

 

Il ne faut pas croire mais avoir des enfants n'est pas de tout repos, c'est même assez sportif. Les mamans au foyer ne sont pas exentées, bien au contraire. Il faut se ménager en prévoyant des temps de récupération et surtout ne pas culpabiliser, du moins essayer car cette foutue culpabilité est un véritable fléau qui ne cesse de s'acharner sur les mamans et même les meilleures.

C'est en vivant tout ceci que vous vous rendrez compte qu'avant vous aviez des principes, des convictions, etc mais qu'en devenant maman et bien on s'assoie dessus. Celles qui disent le contraire ne disent pas forcément la vérité, toute la vérité.

Futures mamans, préparez-vous !!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Grossesse

Commenter cet article