Grandir trop vite.

Publié le par Mayan

Quand je suis devenue maman pour la première fois, c'était la découverte, l'inconnu. J'ai eu beau en entendre parler ou bien voir un petit peu autour de moi, auprès de mes amies qui étaient déjà passé par là mais à aucun moment je me suis doutée de ce qui m'attendait vraiment.

Auprès de mon petit garçon et malgré la fatigue, chaque jour m'émerveillait. La moindre petite évolution m'enchantait. Ses premières vocalises, ses premiers levers de tête, etc fûrent de grands moments. Plus mon fils faisait des choses et plus j'avais hâte qu'il en fasse de nouvelles.

Des fois, j'ai regretté, enfin c'est un grand mot. Par exemple, j'avais hâte qu'il marche, normal cela prouve qu'il progresse, qu'il évolue. que tout va bien pour lui. Et puis, c'est un moment pleins d'émotions mais au final, quand tu te mets à lui courir derrière, c'est là que le bas blesse.

Je m'extasiais, j'étais fière devant les progrès de mon bébé et a contrario, je stressais, je me questionnais quand il tardait à les faire.

C'est que bien plus tard avec un recul suffisant que je me suis dit :

"MERDE déjà, mais il est où mon bébé ?"

Et pourtant quand j'y repense, j'ai toujours l'impression que c'était hier qu'on empoignait nos valises pour se rendre à la maternité et faire sa rencontre.

La réalité est là, elle t'explose en pleine figure, bébé n'est plus. A sa place c'est un beau petit garçon qui a pris le chemin de l'école cette année.

Il évolue toujours mais c'est différent.

Voilà comment j'ai perçu l'évolution de mon premier. Avec mon second et donc le dernier j'ai une toute nouvelle vision des choses.

Je fonds toujours devant ses progrès mais s'ils tardent à les faire ce n'est pas grave. Je peux même dire que d'un côté, ça m'arrange. Monsieur est un "pépère" comme on dit, il prend son temps et moi ça me convient.

Du moins ça m'allait car depuis quelques jours, il enchaîne les progrès et voilà que je le retrouve assis dans son lit. Il a fait ça tout seul, comme un grand. Bien évidemment je suis fière mais mon coeur de maman souffre un peu.

Je me rends compte tout d'un coup qu'il aura bientôt 11 mois.

Tout comme son frère, je me rappelle de cette fameuse nuit. Celle où j'ai empoigné ces mêmes valises pour me rendre une nouvelle fois dans cette maternité qui avait vu naître son grand frère deux ans et demi avant et qu'il allait également le voir naître.

Mon bébé m'échappe, quand on devient parent on ne peut malheureusement pas tout contrôler. Le temps fait son oeuvre et j'espère qu'il m'aidera à faire passer la pilule car c'est dur dur.

Grandir trop vite.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Fofie 04/02/2014 17:05

Oh on a des enfants quasiment du meme âge... Ma Jo. a fait sa rentrée en septembre et ça a été un choc pour moi ! La voir grandir est une fierté, mais ça va trop vite ! Et Nini qui va avoir 1 an le 8/02... Là, ca va vraiment trop vite !!! =D
Plein de courage ;)

Lovelytreasures 04/02/2014 12:31

J'ai beaucoup aimer ton article :) Je me suis retrouver dans beaucoup de lignes. Je suis maman d'une petite fille de 11 mois, et je m'extasie devant tout, tout tout ce qu'elle fait, par contre je n'ai pas envie qu'elle marche! Ca marque une grande évolution pour moi et j'aurais l'impression de perdre mon bébé; Bien sûre je suis contente de ses progrés, et c'est moi même qui la stimule pour la marche mais elle grandit trop vite, vraiment trop vite...