Quand la folie me guette

Publié le par Mayan

 

Aujourd'hui est le dernier jour du reste de ma sérénité...

... Enfin du peu qu'il me reste déjà.

Faut dire qu'avec deux enfants, elle est déja bien entamée.

Et voilà qu'aujourd'hui, le couperet est à nouveau tombé.

Les vacances scolaires viennent de commencer.

Nous voilà partis pour 16 jours de folie, 384 heures non stop où il va falloir composer.

La première semaine sera sans doute la plus chaotique. Tout est contre moi. Le papa travaillera et ce n'est pas la météo qui m'aidera.

Quelle traitresse celle là. 

Parce que moi, je vais faire quoi si il pleut tous les jours ?

Un dessin animé, je ne dis pas, c'est sympa. Je serais d'ailleurs la première à le proposer, mais de là à s'en faire un tous les jours ... je ne sais pas.

Entre un 3 ans et demi qui prend le canapé pour un trampoline et un 13 mois qui a les cordes vocales d'un Soprano, j'ai de quoi devenir "chèvre". Tout ça, additionné à bien d'autres que tu multiplies par 16 et bien ça fait un bon paquet de cris, de "Non", de "tu arrêtes", de "sois sage", et j'en passe.

Fasse à tout ça, je perd vite pieds. J'aimerai tellement faire partie de ces mamans qui déchirent. Ces mamans parfaites qui ne s'énervent jamais, et qui sont toujours maîtresses de leurs émotions.

Ces loustics "demandent" beaucoup. Le petit grandit, et attire de plus en plus notre attention. La jalousie du grand commence donc à se faire sentir.

 Il faut savoir gérer les deux, qu'ils aient chacuns leur place. Leur accorder du temps. Des moments privilégiés. Ecrit comme ça, on pourrait penser que c'est simple, que ça coule de source mais quand l'un me sollicite alors que je suis avec l'autre et qu'il devient insistant, je me sens un peu écartelé, je voudrais bien une autre épaule pour le consoler.

N'arrivant toujours pas à me multiplier, je me heurte souvent à des petits garçons frustrés et contrariés.

J'essaye tant bien que mal de les occuper mais leur patience a une durée limitée.

En attendant que leur papa vienne m'épauler pour la deuxième partie des vacances, il faut qu'on s'oxygène, qu'ils se dépensent et qu'ils profitent.

Croisons les doigts pour que le soleil revienne et que je ne devienne pas totalement "chèvre".

 

Quand la folie me guette
Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

cli 28/04/2014 14:22

Ici aussi les vacances ont commencé....mais j'ai de la chance : papageek a pris 2 semaines! Monsieur le soleil ayant eu envie de vacances en même temps que nous c'est tant mieux car nos programmes de sorties sont un peu tombés à l'eau et il faut arriver à les occuper les loustics!
Bon courage à toi!

cli 30/04/2014 15:29

Oh bah super je vous souhaite de bien profiter!
J'avais des petites idées pour vous occuper sinon, je te les laisse quand même ça peut toujours servir (même à 2!). Je ne sais pas si tu es proche d'un centre commercial mais ils font souvent des animations durant les vacances. Ca permet d'être à l'abri et de vois des choses différentes sans payer!
Sinon nous avons déjà testé d'aller prendre le goûter à quick : il ont leurs jeux en intérieur et les filles adorent!
Voilà pour les "sorties" et bonnes vacances quand même!

Mayan 29/04/2014 10:08

Finalement sur un coup de tête nous sommes partis tous les 3 chez mes parents. Il semblerait que le soleil soit un peu en vacances par là bas et puis au moins le soir quand mes parents arrivent je pourrai souffler. Bonnes vacances a toi aussi.

Pasquunemère 27/04/2014 21:24

Oh la la mais je compatis tellement! Et pourtant je n'en ai qu'un à gérer! Moi quand je sens que je suis vraiment borderline (et qu'il fait un temps pourri), je prends la voiture et hop direction les magasins. Je n'achète rien mais au moins le tout p'tit reste calme. Et quand vraiment je suis au bout du rouleau, je vais squatter chez des proches qui prennent le relais le temps que mon esprit réintègre mon corps... Je te souhaite plein de courage!

Mayan 29/04/2014 10:05

Hihi finalement j'ai fait comme toi enfin presque ... J ai pris la voiture mais direction chez mes parents. Ils bossent mais là bas y a le soleil au moins et j'y ai mes amis d'enfance. Vacances et sérénité sauvées.

Mme40a 27/04/2014 10:26

C'est vrai que ce n'est pas simple. Est-ce que tu peux parler avec le grand et organiser un moment où tu ne joues qu'avec lui, par exemple pendant la sieste du matin du plus petit ou quand celui-ci est un peu dans son parc. Et à d'autres, tu lui fais comprendre que tu t'occupes de son frère, que lui aussi a besoin d'un petit moment. Sinon des solutions pour les occuper tous les deux : atelier cuisine ! le petit peut jouer avec de la farine, du riz.. Le plus grand peut couper des légumes avec couteau à bout rond, étaler de la pate, couper des morceaux dans de la pate, décorer des cookies, ... Cela les occupe et ils sont avec toi ! Je sais c'est plus simple à dire qu'à faire, mais c'est quand même des moments à 3. Et puis ne t'oublie pas !! Quand ils dorment tous les 2 c'est un moment pour TOI ! Fais toi un petit plaisir : vernis, livre, épisode d’une série... un petit moment rien qu'à toi. Courage !

Mayan 27/04/2014 14:23

C'est vrai que mon grand adore la pâtisserie mais je pense pas à faire participer le plus petit en même temps. Je note toutes tes idées même pour moi. Merci.

Mamanouicestmoi 27/04/2014 08:34

Bon courage, le seul conseil que je peux te donner c'est de laisser tomber le ménage et de t’asseoir avec eux pour jouer. J'ai 2 loulous avec 2 ans d'écarts et j'ai remarqué que quand je pète un câble c'est parce que je n'ai pas de temps pour eux parce que je dois faire ceci et cela...c'est bête finalement !

Mayan 27/04/2014 14:22

Oui voilà c'est quand ils nous sollicitent un peu trop quand nous sommes occupées qui a tendance à nous agacer. Ici c'est vrai que je leur dit souvent d'attendre alors qu'ils sont encore petits pour comprendre tout ça. Merci en tout cas.