46 cm plus tard ...

Publié le par Mayan

46 cm plus tard ...

Il y a quelques jours, mon tout petit a eu 3 ans.

3 ans soit 1097 jours qu'il a fait de moi une maman, sa maman.

1097 jours de joies, mais pas que ...

Ecrit comme ça, j'ai l'impression que c'était il y a des années lumières pourtant quand j'y repense, c'était hier. Je me revois encore partir cette nuit-là pour la maternité. Mais où est donc passé ma petite crevette de 44cm ? Il était si frêle, il paraissait si fragile au milieu de sa couveuse.

Heureusement il l'est moins depuis, du moins pas de la même façon. Il a bien grandit. Sa motricité, son language, son caractère ont beaucoup évolué pendant ce laps de temps. Pas forcément de la manière dont on avait pu l'imaginer, ou comme les livres sur l'évolution des enfants pouvaient nous la raconter. Il avait, et a toujours d'ailleurs, son rythme de croisière, tantôt "paquebot" tantôt "TGV". Mais c'est ce qui fait qu'il est lui et pas un autre.

Du haut de ces 3 ans, on dit souvent de lui que c'est un grand garçon. Souvent en comparaison de son petit frère. Il a était propulsé très vite trop vite dans cette sphère de "GRAND". D'abord le grade de grand frère, puis on a ôté les couches, maintenant il a rejoint les bancs de la Maternelles. Vraiment pas facile cette dernière expérience, mon petit bonhomme sous ses airs de gai luron est très sensible. Il prend à cœur pas mal de choses. Alors que l'adaptation avait bien débuté, la séparation a l'air de se compliquer. Depuis trois jours, il ne veut plus me quitter. Il était pourtant si autonome !! Les séparations jusque là, s'étaient toujours bien passées. Cette phase "ne me quitte pas" est flatteuse pour mon ego de maman mais elle m'est également très dur. Et même si le reste de la matinée de passe bien. C'est les yeux pleins de larmes que je le quitte tous les matins. Même si intérieurement on est conscient de l'âge qu'ils ont, ce sont des situations comme ça qui me font voir qu'il n'est pas si "grand" que ça finalement. Ce n'est plus tout à fait un bébé mais pas encore réellement un grand garçon. Il se construit petit à petit et je serais toujours là pour le guider et le conseiller si besoin. Bon anniversaire mon petit bonhomme. Profite de ton enfance, tu as bien le temps de grandir.

Commenter cet article