Bébé, évitez leur la déshydratation

Publié le par Mayan

Ce week-end sur ma TL, j'ai eu l'impression que les épidémies avaient commencé. Du coup, j'ai cherché au fond de mes tiroirs et je vous propose aujourd'hui ceci. Une de mes  petites fiches mémo.

Quand mon grand loulou était bébé, on eu droit à de belles gastro-entérites. La toute première a du se déclarer vers ces 5 mois. Biensûr comme pour chaque maladie, il a bien choisi son moment. Elle a pointé le bout de son nez le week end où nous étions chez des amis. Cela nous a valu un bon détour par la case urgences

Bin oui pour un premier bébé on est vite désemparé dans ce genre de situation, ils sont si petits. Là-bas, ils nous ont donné un traitement mais ils ne nous ont pas expliqué quoi faire en cas de récidive. 

Et quelques mois plus tard, on a remis le couvert. Par chance, bien que cela soit en pleine nuit et un week end, on était chez nous. Direction les urgences pédiatriques de la ville voisine. Ce qui est bien avec ce service pédiatrique, c'est que les médecins ne nous laissent pas repartir comme ça. On a eu droit à une fiche de conseils. Ceux à appliquer en cas de diarrhée. Je vous ai donc retranscrit tout son contenu, en espérant que cela vous soit utile en cas de besoin.

 

  • On parle de diarrhée si les selles sont liquides et fréquentes (plus de 3 par jour).il existe aussi souvent des vomissements associés. La réhydratation et la ré-alimentation précoce sont l'essentiel du traitement. 

 

1ère étape : la rehydratation orale exclusive pendant 4 heures.

 

  • Utilisez un soluté de rehydratation orale : 1 sachet pour 200 ml d'eau. 
  • Proposez de petites quantités ( environ 30 ml), toutes les 15 minutes, puis espacez les prises dès que l'enfant à moins soif.
  •  En cas de vomissement, proposez le soluté en plus petites quantités ( 1 cuillère a café toutes les 1 a 2 minutes ).
  • Ne forcez pas votre enfant à boire car il adapte lui même ses besoins en fonction de sa soif. 
  • Si l'enfant refuse le soluté ou si la diarrhée est modérée et ne s'accompagne pas de perte de poids : passer à la deuxième tape.

 

 

2ème étape : la reprise de l'alimentation dès la 4 eme heure.

 

  •  Si votre enfant est nourri exclusivement au sein : 

L'allaitement doit être poursuivi et associé à la réhydratation orale avec les solutés.

 

  • Si votre enfant a moins de 3 mois et est sous allaitement artificiel : 

Remplacez le lait habituel par un lait de régime* pendant 1 a 2 semaines puis réintroduisez un biberon par jour de lait habituel 

 

  • Si votre enfant a plus de 3 mois : 

Le lait habituel est poursuivi. 

 

  • Si votre enfant est diversifié :

 L 'alimentation est reprise en évitant : les légumes verts, carottes et crudités, les fruits rouges et agrumes, et les aliments riches en graisses.

Privilégiez les ajouts, les bananes, les compotes pommes-bananes, pomme-coing, les féculents (riz), les viandes et poissons maigres.

 

* NB : les laits de régime cités plus haut sont réservés aux formes sévères et sur prescription médicale. 

 

Attention !!!! Quand faut-il revoir votre médecin ? 

 

Si votre enfant a les yeux cernés. 

S'il reste très assoiffé.

S'il est somnolent, ne s'intéresse plus à vous, geint.

S'il continue à vomir malgré la solution que vous lui avez proposée fractionnée.

S'il refuse de boire ou de s'alimenter. S'il perd du poids.

 

Alors tout ceci n'exclu pas un contrôle ou suivi médical mais j'espère qu'elle vous donnera les premières armes pour ne pas être démunie au moment venu.

Commenter cet article