Ces objets du quotidien dont je ne peux plus me passer.

Publié le par Mayan

Ces objets du quotidien dont je ne peux plus me passer.

Un tweet vient de me parvenir, il paraitrait que j'ai été taguée !? La #teamBBblogueuse est convoquée. Merci Emmaman pour ton article mais faudra penser à nettoyer après car un Tag ça laisse des traces.

Alors aussitôt dit aussitôt fait, je dégaine mon portable, mon ombre, celle qui me suit partout même sans soleil. Il fait partie intégrale de mon mode de vie. Un instant à saisir, et hop une photo. Une envie de partager et hop un tweet ou un SMS, un rdv à prendre, je check directement mon calendrier pour voir mes disponibilités, hop hop hop c'est un outil formidable il y a une application pour tout et pour tout le reste il y a eurocard - MasterCard, oui ma carte à puce à moi, ma carte bancaire. Ma confidente, celle qui connait la partie la plus intime de moi : mon compte en banque. C'est bien simple je ne sors jamais sans elle, elle m'accompagne dans tous les magasins et je désespère quand ces derniers ne la prennent pas. Bin oui j'ai jamais de monnaie. Grâce à elle, mon dernier achat compulsif en date, un jeans mais pas n'importe lequel. Mon jeans push-up, je l'aime, ce fût un coup de foudre dès que je l'ai enfilé. Il est donc devenu depuis peu la pièce maîtresse de ma garde-robe. Et oui y a pas de mal à se faire du bien au moral, les vestiges de ma grossesse sont encore bien présents, c'est mon trompe l'œil à moi, je détourne l'attention. Ni vu ni connu, je t'embrouille.

Tant qu'on parle fripperie et mode il y a bien un accessoire que j'affectionne particulierement. Ce sont mes lunettes noires, je les adore. Mes lunettes de "pétasse" comme je dis. Celles qui ne te couvrent pas que les yeux, celles qui m'aident à dissimuler mes cernes, et je dois l'avouer quelques fois mes sourcils en bataille mais juste le temps d'une course, hein faut pas abuser non plus. Ah oui et puis mes tâches aussi ( joie de la grossesse inside ) et pour ça j'ai trouvé LA crème, je l'applique tous les matins que je sorte ou non. Elle est miraculeuse. Et pour finir et je vous jure j'ai pas voulu copier notre instigatrice mais c'est mon ordinateur, en plus c'est presque le même, moi j'y comprend rien c'est mon homme qui l'a choisi pour moi, j'ai dit choisi, pas payé malheureusement. Exit le traitement de texte ou les fichiers excel du travail, ici c'est souvenirs et détente exclusivement. Voilà mes indispensables, mes objets fétiches, sans lesquels je me sentirais totalement nue. Je sais bien que la curiosité est un vilain défaut, n'est pas un objet mais elle pimente aussi ma vie. Alors mes e-copines de la team elles ont répondu quoi ?

Publié dans TAG

Commenter cet article

Crevette d'ODouce 29/08/2013 08:37

Copine de carte bleue... haha ;-)

Mayan 29/08/2013 10:34

Oui elle ne me quitte pas, je connais même mes numéros par cœur. C'est dire si je l'utilise.