La cloche a sonné, c'est l'heure de la rentrée

Publié le par Mayan

La cloche a sonné, c'est l'heure de la rentrée

Le jour fatidique est enfin arrivé. Aujourd'hui, 5 septembre 2013, mon grand a franchi une nouvelle grande étape de sa vie. Il est venu le temps de sa toute première rentrée scolaire.

Je ne pensais pas, mais cela m'a mis un sacré coup au moral. Je n'en ai quasiment pas dormi de la nuit. Déjà, inconsciemment j'ai mis un bon moment avant d'aller me coucher. Pour au final, tourner et virer sans cesse sans pouvoir fermer l'œil. C'est la fatigue et l'épuisement qui ont eu raison de moi. Ce matin (par précaution) j'avais mis le réveil mais je n'en ai pas eu besoin. Je me suis levée la boule au ventre. Savoureux mélange d'excitation et d'appréhension. J'étais comme qui dirait nouée. Mon Loulou lui était comme à son habitude. D'ailleurs en arrivant à l'école il a mis de suite ses affaires au porte manteau et a voulu directement rentrer en classe, slalomant entre les jambes des autres parents pour atteindre son objectif. Puis il s'est plantait là ! Observant son petit monde. Alors son Papa l'a rejoint et ils ont fait ensemble le tour de la classe. Il a vite pris ses aises marques, j'étais rassurée mais pas apaisée. Pendant que je réglais les dernières formalités avec la maîtresse monsieur jouait. Puis vint le temps du départ, c'est le cœur gros que l'on lui a dit au revoir. Lui, rien ne le perturbait, il était très concentré, à peine un regard, un bisou et s'était réglé. Moi qui m'attendait à des larmes et bien non. Dur dur de voir que finalement il n'avait pas tant besoin de moi mais au moins je pouvais partie sereine, il était bien là où il était. A la fin de la matinée, on est venu le récupérer la maîtresse m'a fait déchanter. Mon Loulou avait finalement beaucoup pleuré en deuxième partie de mâtinée. Il voulait aller voir les papas et les mamans comme il nous désigne en ce moment. Je me dit que c'est normal qu'il faut laisser le temps au temps, qu'il va s'y faire. Mais je ne peux pas m'empêcher d'appréhender la journée de demain. J'espère que tout ira bien. Mais j'ai confiance en lui et je suis sûre qu'il sera très vite à l'aise.

Commenter cet article