Laissez nous devenir parents.

Publié le par Mayan

Je sais pas si vous avez déjà eu le même ressenti que moi ou alors c'est moi qui suis un peu parano mais quand on devient parents pour la première fois on se sent épié, attendu au moindre tournant, bon j'avoue je le suis peut être un peu mais j'ai vraiment eu l'impression que notre entourage porte beaucoup d'attention à notre progéniture et surtout à comment on va s'en occuper, comment on va s'organiser dans le temps, dans quel ordre on va faire les choses, etc. En parlant d'entourage, je vise, précisément la famille. Au début tout le monde y va de son petit conseil, c'est gentil, cela part d'une bonne intention mais quand ça fait le dixième de la journée, on sature un peu, non? Je ne suis pas contre les conseils, je les prends volontiers, mais seulement quand je les demande et donc quand j'en ai besoin, parce qu'au fur et à mesure que l'enfant grandit les conseils se transforment en avis, ils sont de plus en plus nombreux, parfois presque directifs et des fois ce sont même des questions déguisées pour savoir si on a prévu de faire quelque chose et quand ( je vous donnerez un exemple plus bas ). Sur de nombreux forums on entend parler de ce problème généralement dans la belle famille qui a tendance surtout à s'immiscer, moi je n'ai pas eu trop ce problème, du moins avec eux, c'est plutôt du côté de la mienne. Je les aimes, ils pensent bien faire mais bon ...

A croire que quand on devient parents, on retombe subitement en enfance pour eux, il faut qu'ils nous maternent à nouveau. Pourtant il n'y a pas si longtemps ils nous considéraient comme des adultes. Alors pourquoi ne peuvent-ils pas s'empêcher de nous dire ce que l'on doit faire et comment on doit le faire. Au tout début je rentrais tout de suite en opposition avec ce qu'on pouvait me dire quand je n'étais pas d'accord, après j'ai décidé de laisser un peu plus couler en répondant "oui oui" et puis de toute manière je fais bien comme je veux. J'avoue le fait d'habiter loin d'eux minimise le problème. Des fois, j'y vais de mon petit pic commentaire pour montrer que c'est bon, il faut nous laisser tranquille maintenant, on est grand. Alors oui, c'est notre premier enfant, oui on ne sait pas forcément bien s'y prendre au début mais on va s'améliorer avec le temps, c'est notre enfant, c'est nous qui sommes quand même les mieux placés pour connaitre ses besoins, ses envies, etc. Des fois, j'aimerais pouvoir remonter le temps pour voir comment ça se passait à leur époque, on dirait qu'ils ont oublié, pourtant eux aussi ont bien dû vouloir s'en sortir par eux-même alors oui on va faire des erreurs, et on va apprendre de ces erreurs, et puis comme dit l'adage c'est en forgeant qu'on devient forgeron, non ??? Voici quelques petits "conseils" ou questions déguisées qu'on a pu me dire ou me raconter.

Tu devrais le mettre au pot alors que mon fils devait avoir à peine 15 mois, car tu sais à mon époque ... Toi tu as était propre à .... -> auquel je répliquais gentillement qu'on était à une autre époque et que oui jadis les chaises haute avaient même des trous au niveau des sièges pour que l'enfant fasse en même temps qu'il mange mais les actes de barbaries ont belle et bien diminué depuis.

Sinon vous allez le baptiser quand ?(petit clin d'oeil à EmMaman)-> là j'aurai pu répondre pourquoi vous avez une date à nous proposer ?

Il y en a plein d'autres dans le même genre mais ma mémoire essaye d'occulter les petites contrariétés que j'ai pu avoir mais je vous rassure avec l'arrivée du deuxième ça se calme nettement, c'est que finalement on s'en est pas si mal sorti que ça.

Laissez nous devenir parents.

Publié dans Ma vie de Parents

Commenter cet article

Paroles de Bébé 22/08/2013 15:01

Ah, ça les conseils aux parents, c'est du non-stop !!!

Aurélie EmMaman 11/08/2013 16:53

C'est bien vrai! Des fois, ça donne envie de crier "stop on fait comme on veux"