Les caisses prioritaires ou la preuve que l’irrespect est bien là

Publié le par Mayan

En tant que maman et plus généralement en tant qu’être humain, j’arpente régulièrement les supermarchés, avec leurs rayons et leurs caisses. C’est sur ces dernières que mon attention s’est portée il y a quelques mois. Mais pas sur n’importe lesquelles, sur les caisses prioritaires – celles qui sont censées nous être réservées (avec d’autres bien sûr) quand nous sommes enceintes.

Avant mes grossesses, je n’avais utilisé que très rarement ces caisses, seulement quand la caissière me faisait signe de venir parce qu’elle n’avait personne. C’est logiquement que je laissais ma place si une personne prioritaire se présentait.

Il y a deux types de caissiers : des hommes et des femmes évidemment, mais surtout il y a ceux qui font en sorte que la priorité soit respectée et ceux qui vont faire comme s’ils étaient à une caisse ordinaire. Face à eux, c’est une multitude de clients qui va se présenter. Les prioritaires (handicapés, femmes enceintes, etc) ou ceux qui ne le sont pas. Quand mon tour fût venu et après beaucoup d’hésitations, je me suis dit « j’y ai droit donc allons-y ». Certes la grossesse n’est pas une maladie ni forcément un « handicap » mais autant profiter des rares avantages que l’on peut avoir pendant cette période.

Là-bas, j’ai rencontré différentes personnes, des compatissantes aux ignorantes. Les compatissantes cèdent leur place, les ignorantes regardent ton ventre du coin de l’œil, baissent le regard et font mine qu’elles n’ont rien vu. Quand j’étais face à cette situation, je ne disais pas grand chose au début mais sur la fin, je me manifestais un peu plus. Les gens sont au courant et il faut qu’ils fassent avec : « C’est le jeu ma pauvre Lucette ».

Je n’aime pas trop rentrer en conflit avec les gens alors quand la caissière leur signalait qu’une femme enceinte était là et qu’ils devaient me laisser passer, certains montraient une forme de réticence. Je n’insistais pas trop mais je ne pouvais pas m’empêcher d’émettre cette réflexion « Non, mais laissez, ils ont l’air tellement plus fatigués que moi ».

Une fois, j’ai été stupéfaite de la réaction d’une personne. Elle s’est montrée d’une mauvaise foi comme je n’en avais jamais vue auparavant. Enceinte de sept mois, je dépose mes articles sur le tapis de la caisse, juste derrière un père (la soixantaine bien passée) et son fils. La caissière s’excuse auprès du client en lui disant qu’une femme enceinte lui succède. Elle lui demande s’il fait partie des personnes prioritaires. Ce monsieur ne daigne pas répondre, pourtant il a très bien entendu la question. Son fils lui dit qu’effectivement, je suis enceinte mais ça ne change rien, aucune réaction quand tout à coup, il jette au visage de la caissière sa carte justifiant de sa priorité, en rétorquant » Et à elle vous ne lui demandez pas sa carte ? » Face à la proéminence de mon ventre, elle lui montre que c’est inutile et qu’elle est désolée mais qu’elle se doit de poser cette question. Son « handicap » n’est pas visible contrairement à moi. Elle lui passe ses articles, l’homme continue à pester en disant qu’il n’en resterait pas là, qu’il irait se plaindre à la direction. Ce jour-là, j’ai vraiment halluciné de voir comment certaines personnes pouvaient être excessives pour une question de priorité à une caisse de supermarché, comme si leur vie se jouait à cet endroit précis. Comme si on venait de leur griller une priorité à un « Carrefour » (petit jeu de mots ^^).

Pourquoi d’autres font semblant de ne rien voir alors qu’ils connaissent d’avance les critères de priorité ? J’ai l’impression que certains respectent de moins en moins les règles et se respectent de moins en moins entre eux. À en croire certains, ce sont les jeunes qui n’ont plus de respect mais dans ces cas-là, je peux vous affirmer que ce sont en majorité des personnes âgées, bien souvent à la retraite qui vont faire leurs courses à l’heure où les gens actifs peuvent enfin faire les leurs. Elles squattent sans le moindre remord les caisses prioritaires.

Depuis, j’ai déserté un peu les rayons de grandes surfaces au profit des Drives (beaucoup plus pratique et rapide avec des enfants).

Source illustration : www.lesbobodessins.fr

Source illustration : www.lesbobodessins.fr

ArticlepubliéSobusygirls-rouge

Commenter cet article

marie 09/09/2013 11:59

J'ai aussi vécu ce type de situation.... et faut avouer que c'est pas toujours très drole. Ce qui me sidère quand même ce sont ces gens qui pestent.... bon sang, en s'engageant à une caisse "prioritaire" alors qu'ils n'ont pas la priorité, ils savent à quoi s'en tenir.... bref c'est u sujet qui m'agace.... Comme toi maintenant, je préfère le Drive.... bien moins d'embêtement et bien au delà de ces gens irrespectueux....

mayan 09/09/2013 15:54

oui maintenant certaines personnes sont égoïstes "chacun pour soi et Dieu pour tous" et font preuve de mauvaise fois