Une rentrée à 100 à l'heure

Publié le par Mayan

Une rentrée à 100 à l'heure

Aujourd'hui c'est la rentrée. Pour mon Loulou, il lui faudra encore attendre quelques jours. La sienne, ne se fera que jeudi et heureusement d'ailleurs. Je suis comme qui dirait légèrement à la bourre en retard. Rien n'est fait. Du moins, rien ne l'était ce matin à mon réveil. Nous sommes le 03 septembre 2013, il est 22h et je viens à peine de me poser m'affaler sur mon canapé. Je cours partout depuis ce matin, je n'ai pas eu une seconde pour moi même ma douche a été mouvementée face à un petit gnome qui n'a pas voulu déserté la baignoire pendant le temps qu'il m'était imparti. Il m'a donc fallu ruser. Je m'étais donné pleins d'objectifs pour cette journée et ils ne sont malheureusement qu'à moitié accomplis. Ce n'est pas de la mauvaise volonté ni de la feignantise mais tout simplement je crois qu'on se ligue contre moi ! Oui oui je te jure, lol. Entre la gestion habituelle des enfants, mes rdv perso et ma super liste des choses à faire, je devais être à jour pour la rentrée et même me payer le luxe d'avoir pour le dernier jour une journée "cool" (entends par là, une journée habituelle avec 2 enfants mais sans impératifs. On pouvait dire que j'étais bien partie. Le marquage des vêtements a été effectué. Quel boulot dit donc, j'avais sous-estimé le temps nécessaire à cette activité et encore plus le nombre de vêtements de dressing de numéro 1. Je souhaitais l'emmener chez le coiffeur et ensuite lui faire faire les photos d'identité réglementaires jusqu'au moment où la coiffeuse m'annonça qu'elle ne pouvait pas le prendre aujourd'hui. Voilà comment en l'espace d'une seconde elle a court-circuité toute mon organisation. J'ai senti à ce moment là, le sol s'écrouler sous mes pieds. J'ai toujours aimé travailler dans l'urgence au lycée. J'attendais toujours le dernier moment pour rendre mes devoirs et réviser mais j'avoue qu'en devenant maman, on ne peut plus trop se le permettre. J'ai tendance à plus anticiper les choses car avec eux on ne sait jamais à quoi s'attendre. Il y a toujours un petit imprévu. Mais là, c'était quasiment Mission Impossible, on était pas chez nous ces derniers jours, petit impératif familiale ( mariage ). Bref, un petit contre temps me direz-vous ! C'est sûr ! La coupe se fera donc demain en fin d'après midi pour ensuite faire dans la foulée les photos. Demain soir, tout devrait être clôturé in extrémis. A priori, je ne devrais plus avoir de mésaventures et demain soir je pourrais enfin dire : " je suis tranquille, je suis peinard " ... Juste à temps.

Publié dans Ma vie de Parents

Commenter cet article